samedi 28 janvier 2017

Vannerie - réaliser un fond croisé fendu




Un « fond croisé fendu » va servir de fond à un panier à montants droits.



Pour réaliser ce fond, il nous faut six tronçons de branches d’un arbre dont les tiges sont souples (Saule, Tilleul, Troène commun…) et un brin de tressage, à choisir parmi des végétaux à tiges très souples (Saule), ou prenant la forme de lianes, comme le Lierre grimpant, la Clématite des haies…



Nous choisissons pour réaliser notre fond croisé fendu des branches de Tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos), et comme brin de tressage, de la Clématite des haies (Clematis vitalba).




Nous récoltons les branches de Tilleul sur une vieille souche produisant des rejets :








La récolte :






Détail d’une branche :









Nous coupons ensuite dans les branches six tronçons d’égale longueur.

Il faut choisir la partie la plus souple de la branche, c’est-à-dire celle située vers le sommet de cette dernière (que l’on appelle la « tête »). La partie située à la base du rameau (le « pied »), est trop rigide et risque de casser quand on va tordre la branche.



Les six tronçons de branches de Tilleul :










On prend un tronçon, et avec la lame d’un couteau de type Opinel, on pénètre dans la branche en son milieu, et sur une longueur de trois centimètres environ :








Dans la fente ainsi créée, on insère un autre tronçon de Tilleul…





… de façon à former une croix :








On fend de la même façon deux autres tronçons de Tilleul, que l’on vient enfiler sur le tronçon non fendu :










On insère enfin les deux derniers tronçons, contre le premier tronçon non fendu :









Maintenant que l’ossature du fond est finie, nous allons commencer le tressage à deux brins, encore appelé « tressage en super ».



Pour cela, on se munit d’une liane de Clématite des haies que l’on a préalablement écorcée.



On la plie en deux, de sorte que les deux moitiés soient équivalentes.



Avec la boucle ainsi formée, on vient englober un lot de trois tronçons :









On sert la boucle, puis on superpose les deux brins l’un sur l’autre, pour venir englober le lot suivant de trois tronçons…









… on fait de même avec le lot suivant de trois tronçons…









… puis avec le dernier lot de trois tronçons :






Nous avons tressé un tour complet.




On continue ainsi le tressage en super sur trois tours.









Ensuite, le tressage en super continue, mais cette fois-ci, à chaque lot de trois tronçons, il faudra écarter le tronçon de gauche vers la gauche, laisser le tronçon du milieu tel quel, et écarter le tronçon de droite vers la droite.



Écartement vers la gauche du tronçon de gauche :









Le tronçon du milieu reste tel quel, et l’on écarte vers la droite le tronçon de droite :









On fait de même pour chaque lot de trois tronçons :











On continue ensuite le tressage jusqu’à obtenir le diamètre désiré :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire