samedi 28 janvier 2017

Vannerie - réaliser un noeud japonais




Un nœud japonais permet de maintenir entre elles plusieurs branches.



Pour réaliser un nœud japonais, il nous faut… plusieurs branches ! et un lien souple.



Dans l’exemple qui suit, j’ai pris trois branches (j’aurais pu en prendre 4, 5, 6….) de Tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos) _ appelé ci-après « Tilleul » _ , et comme lien, un brin de Saule blanc 'Vitellina' (Salix alba 'Vitellina') _ appelé ci-après « Saule » _.



1°) Brin de Saule…









2°) … que l’on fait passer entre le faisceau de branches de Tilleul (ici, on positionne deux branches à gauche du brin et une branche à droite du brin)…








3°) … On prend la partie droite du brin, que l’on fait passer sur le faisceau, on contourne ensuite la partie gauche du brin (qui reste immobile pendant toute la réalisation du nœud), puis on vient poser le brin sur le faisceau…








4°) … on passe le brin sous le faisceau, puis sur la partie gauche du brin…








5°) … on contourne la partie gauche du brin, puis on vient poser le brin sur le faisceau …








6°) … on passe le brin sous le faisceau …









7°) … puis sur la partie gauche du brin que l’on contourne, puis on vient poser le brin sur le faisceau …









8°) … on passe le brin sous le faisceau …








9°) … puis sur le faisceau, puis on contourne ensuite la partie gauche du brin , puis on vient poser le brin sur le faisceau …










10°) … et ainsi de suite !…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire