samedi 22 juillet 2017

Fabriquer un radeau en Ortie dioïque (Urtica dioica)





Pour fabriquer un radeau en ortie, il nous faut… de belles orties !

Et pour la voile, nous utiliserons les feuilles de Lierre grimpant ou de Laurier-palme.



Urtica dioica L., Grande ortie, Urticacées :



Un champ d’orties ! :







Individus femelles, avec leurs fructifications pendantes :









Individus mâles, avec leurs inflorescences redressées :













Tige d’une ortie :







Prunus laurocerasus L., Laurier-cerise, Rosacées :









Hedera helix L., Lierre grimpant, Araliacées :











La récolte :



Urtica dioica L., Grande ortie, Urticacées : 

J’ai récolté les orties avec leurs racines, car ces dernières pourront servir à réaliser des décoctions médicinales, tout comme les graines des pieds femelles qui entreront dans la composition de petits pains médicinaux, ou encore les feuilles avec lesquelles je ferai des infusions !








Fructifications des pieds femelles :









Inflorescences des pieds mâles :






Feuilles :









Racines :











Prunus laurocerasus L., Laurier-cerise, Rosacées :







Hedera helix L., Lierre grimpant, Araliacées :










La fabrication des radeaux :



On effeuille, on égrappe les tiges d’orties et on coupe les racines :







Les graines :










Les racines :









Les feuilles :









Le résultat du « nettoyage » des tiges : direction l’herboristerie ! :








On prépare les végétaux dont nous aurons besoin : tiges d’orties, feuilles de Laurier-palme et de Lierre grimpant :





Et comme matériel, nous avons besoin…



… d’un sécateur :





… d’un poinçon :







et de pics à brochette (ici en bambou) :







On découpe au sécateur plusieurs séries de bâtonnets, avec des longueurs différentes (ou de même longueur si l’on veut une armada dont les navires sont tous identiques !) :














Avec le poinçon…







… on perce un trou à une extrémité…









… puis à l’autre extrémité du bâtonnet :









On fait de même avec tous les autres bâtonnets :








On prend deux pics à brochette…







… que l’on insère dans les bâtonnets :








Avec le sécateur…








… on coupe les morceaux de pic à brochette qui dépassent :








Ensuite, avec le poinçon…






… on perce un trou au milieu du bâtonnet situé le plus au centre du radeau…








… dans lequel on insère un pic à brochette :









Pour faire la voile, on prend une feuille de Laurier-palme…





Avec le sécateur...







… on coupe le pétiole :









On enfile la feuille sur le pic à brochette, et voici notre premier radeau terminé ! :









Passons maintenant à la confection d’un nouveau radeau, avec une variante : la voile sera double, avec deux feuilles de Lierre grimpant :







On retire les pétioles des feuilles de Lierre grimpant :









… encore un petit radeau…






et l’armada est prête à naviguer !







Le lancement des navires est proche…







Plouf ! :






Vidéos, les radeaux en Ortie dioïque voguant sur l’eau :

Vidéo n°1 : cliquez ici !
Vidéo n°2 : cliquez ici !
Vidéo n°3 : cliquez ici !
Vidéo n°4 : cliquez ici !


Vidéo n°5 : le vent se lève, il devient difficile pour le commandant de maintenir le cap ! : cliquez ici !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire