lundi 28 mars 2016

Atelier "fabrication d'un hôtel à insectes" au Domaine national de Saint-Cloud (92) (26 mars 2016)


Samedi 26 mars, j’animais un atelier de fabrication d’hôtels à insectes.
Les hôtels peuvent accueillir une grande variétés d’insectes : des hyménoptères (abeilles solitaires, guêpes solitaires, bourdons), des lépidoptères (papillons), des coléoptères (coccinelles), des dermaptères (perce-oreille)…

Pour la garniture des hôtels, différents végétaux peuvent être utilisés :

1) Des tiges à moelle que l’on coupera à partir des espèces suivantes : Sureau noir, Framboisier, Ronce, Rosier, Topinambour, Tournesol, Ailante, Buddleia, Deutzia, Hortensia…

Les tiges à moelle attirent notamment la Cératine et l’Osmie tridentée, deux abeilles solitaires.

2) Des tiges creuses que l’on obtiendra à partir des espèces suivantes : Bambou, Berce commune, Canne de Provence, Carotte sauvage, Fenouil, Phragmite (roseau), Catalpa, Paulownia, Renouée du Japon…

Les tiges creuses attirent les abeilles maçonnes, les eumènes (guêpes solitaires qui construisent des nids de terre), les mégachilles (abeilles solitaires).


Les tiges mesurent environ 15 cm de long. Le diamètre du trou ou de la moelle doit être inférieur à 12 mm.

Les tiges doivent être coupées au niveau d’un nœud pour une des extrémités (s’il n’y a pas de nœud, une des extrémités sera bouchée avec de la terre ou du coton).

3) Des bûchettes percées :

Les bûches percées sont acceptées par des espèces d’abeilles masquées, d’abeilles maçonnes et de mégachilles, ainsi que par de nombreuses guêpes solitaires, en particulier les eumènes et les chrysites parasites.

Quand on perce les trous, il faut incliner le foret légèrement vers le haut pour éviter la pénétration de l’eau de pluie.
Les diamètres des trous varieront de 3 à 12 mm sur une profondeur de 10 à 20 cm.

Il ne faut pas percer l’écorce afin que la galerie soit à l’abri de la lumière sur toute la longueur. On peut percer sur chaque face la bûche en veillant à laisser un espace plein entre les deux trous.
Pour les essences, utiliser le moins possible de résineux.


4) Des pommes de pin, qui serviront d’abri aux coccinelles durant l’hiver.




Les différentes étapes de l’atelier de fabrication d’hôtels à insectes :


La récolte du Sureau noir :





La récolte du Marronnier d’Inde :






On retire les bourgeons du Marronnier d’Inde :




On découpe les bouteilles en plastique, qui accueilleront les tiges :



Puis on découpe les tiges...



… que l’on place dans les bouteilles plastiques :









Les bûchettes percées sont elles aussi placées dans des bouteilles plastiques qui leur serviront de protection contre les intempéries :




Les nichoirs seront ensuite placés au soleil et à l’abri des intempéries :
 






Il ne reste plus qu’à observer l’installation des insectes !…

… à moins que vous vous occupiez maintenant, après avoir installé le gîte, de planter, semer dans le jardin ou sur votre balcon les fleurs qui donneront le couvert à vos invités !



Retrouvez le programme des activités jeune public et famille du Domaine national de Saint-Cloud en cliquant sur le lien suivant :

 
  

Bibliographie :
Hôtels à insectes (abeilles sauvages, bourdons & Cie au jardin), Melanie Von Orlow, Éditions Ulmer, Paris, 2015

3 commentaires:

  1. les abeilles solitaires ont également l'habitude de se fourrer dans les trous d'évacuation de l'eau dans les fenêtres, ou éventuellement dans le trou d'emboitement de volets .. un jour lorsque je demeurait en Région parisienne j'ai observé une abeille faire ses aller et retour dans le trou de ma fenêtre pour apporter du polène et boucher son trou. Lorsque c'est terminé l'extrémité est parfaitement lissée. Lorsque la larve éclos elle se nourrira alors du polène laissé par l'abeille. Assez incroyable je trouve. Par contre je n'étais pas là lorsqu'elle est née, j'ai juste vu que le trou était vide ....

    RépondreSupprimer
  2. Avez-vous pu observer des insectes depuis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enfants ont rapporté chez eux leurs hôtels à insectes... donc je ne sais pas. J'ai pu observer sur celui que j'ai fabriqué pour moi, que les tiges de bambou avaient été obstruées... signe qu'elles ont été investies!

      Supprimer