mardi 21 février 2017

Tissage végétal



Le matériel :



Pour réaliser un tissage végétal, il nous faut :



Du carton, de la ficelle, du raphia, un sécateur, un poinçon, une paire de ciseaux, des branches :







Branches de Marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum L.)-Hippocastanacées ou Sapindacées,

ce sont des rejets que j’ai prélevés sur une souche :











Du raphia :





Le raphia est une fibre qui provient des feuilles du Raphia farinifera. Ce palmier pousse dans les terres marécageuses d'Afrique et de Madagascar. Les feuilles d'environ 10 mètres de long peuvent atteindre parfois les 20 mètres.

Les brins de raphia sont très résistants et souples à la fois ce qui permet le tressage et donc un usage extrêmement varié.




Raphia farinifera (Gaertn.) Hyl., Raphia farineux, Arécacées :



© http://www.palmpedia.net/wiki/Raphia_farinifera






De la ficelle ,

De gauche à droite, ficelle de :

- Cannabis sativa L., Chanvre cultivé, Cannabacées,

- Corchorus capsularis L., Jute blanc, Tiliacées ou Malvacées,

- Linum usitatissimum L., Lin cultivé, Linacées :









Cannabis sativa L., Chanvre cultivé, Cannabacées :



© https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis#/media/File:Cannabis_sativa_001.JPG





Corchorus capsularis L., Jute blanc, Tiliacées ou Malvacées :


© http://indiabiodiversity.org/biodiv/observations//e8378d93-25b1-4ba3-87de-c556b3f9c10e/Corchorus_capsularis_Linn..JPG





Linum usitatissimum L., Lin cultivé, Linacées :




© http://www.celement.fr/wp-content/uploads/2015/04/3-Champs-de-lin.jpg





Un sécateur, un poinçon, une paire de ciseaux :









Des morceaux de carton, découpés aux dimensions désirées :








On va conditionner trois sortes de métiers à tisser.



Pour le premier métier à tisser, on va utiliser les branches de Marronnier d’Inde et la ficelle de lin.


A l’aide du poinçon, perforer le carton de huit trous :







Découper quatre morceaux de ficelle, et prendre deux branches :







Attacher les branches sur le carton avec la ficelle :











Attacher de la ficelle aux branches :



Si on laisse les ficelles ainsi, on voit qu’elles ne sont pas tendues, il faut alors créer une tension inverse, afin qu’elles soient maintenues bien tendues, pour le travail de tissage.

Dès lors, on noue chaque extrémité des branches avec le carton, à l’aide de la ficelle en lin :













Pour le deuxième métier à tisser, on va utiliser le raphia.



A l’aide du sécateur, on découpe sur deux centimètres un des bords du carton. On répète la découpe tous les deux centimètres.








On fait de même sur le bord opposé du carton :









On prend le raphia, que l’on va nouer à l’extrémité :








On insère le fil de raphia dans l’encoche la plus au bord du carton :










On tend le raphia jusqu’à l’encoche opposée, dans laquelle on vient coincer le raphia, et ainsi de suite jusqu’à avoir rempli toutes les encoches :



Devant :







Derrière :










Pour le troisième métier à tisser, on utilise la ficelle de chanvre.



Le principe est le même que pour le métier à tisser avec raphia.



A l’aide du sécateur, on découpe sur deux centimètres un des bords du carton. On répète la découpe tous les deux centimètres.

On fait de même sur le bord opposé du carton :










On prend la ficelle de chanvre, que l’on va nouer à l’extrémité :






On insère la ficelle de chanvre dans l’encoche la plus au bord du carton :








On tend la ficelle de chanvre jusqu’à l’encoche opposée, dans laquelle on vient coincer la ficelle de chanvre, et ainsi de suite jusqu’à avoir rempli toutes les encoches :



Devant :








Derrière :







Les métiers à tisser sont prêts, il nous faut maintenant… des végétaux !





La récolte :








Buxus sempervirens 'Rotundifolia', Buis commun à feuilles rondes, Buxacées :









Euonymus japonicus L.f., Fusain du Japon, Célastracées :








Prunus laurocerasus L., Laurier-cerise, Rosacées ou Amygdalacées :








Ilex aquifolium L., Houx, Aquifoliacées :








Clematis vitalba L., Clématite des haies, Renonculacées :




Pour le tissage, je vais utiliser la liane écorcée, car elle devient alors très souple et présente une jolie couleur verte.





Danae racemosa (L.) Moench, Laurier d'Alexandrie, Liliacées ou Asparagacées :








Taxus baccata L., If, Taxacées, individu mâle:








Viburnum x bodnantense Dawn, Viorne d'hiver, Caprifoliacées ou Adoxacées :










Tilia platyphyllos Scop., Tilleul à grandes feuilles, Tiliacées ou Malvacées :




Pour le tissage, je vais utiliser l’écorce du Tilleul et les branches écorcées (qui deviennent blanches).





Lonicera nitida E.H.Wilson, Chèvrefeuille arbustif, Caprifoliacées :








Viburnum rhytidophyllum Hemsl. ex F.B.Forbes & Hemsl., Viorne à feuilles ridées, Caprifoliacées ou Adoxacées :







Chatons (=fleurs) mâles de Corylus avellana L., Noisetier, Bétulacées :







Buxus sempervirens 'Elegantissima', Buis commun panaché, Buxacées :








Juncus effusus L., Jonc épars, Joncacées :








Kerria japonica (L.) DC., Corète du Japon, Rosacées :







Prunus lusitanica L., Laurier du Portugal, Rosacées ou Amygdalacées :








Rubus groupe fruticosus, Ronce des bois, Rosacées :









Carex sylvatica Huds., Laîche des bois, Cypéracées :








Eriobotrya japonica (Thunb.) Lindl., Néflier du Japon, Rosacées :








Cotoneaster salicifolius Franch., Cotonéaster à feuilles de saule, Rosacées :









Chimonanthus praecox (L.) Link., Chimonanthe précoce, Calyanthacées :













Viburnum tinus L., Viorne-tin, Caprifoliacées ou Adoxacées :








Abelia sp., Abelia, Caprifoliacées :








Les tissages :



























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire